Christophe Casalegno

SPP : gérer ses alertes pingdom en BASH sous Linux : mise à jour avec l’API 3.1

StackX Pingdom Provisionner

Bonjour les amis, j’espère que vous allez bien. Il y a maintenant un peu moins d’un an de cela, je vous avais suite à une vidéo sur le sujet, mis en ligne le script que j’écrivais dans cette dernière dont le but était de piloter le provisionnement ainsi que le retrait des alertes Pingdom automatiquement via le langage BASH.

Ce script bash utilisait la version 2.1 de l’API Pingdom qui, au moment où j’écris ce post est toujours disponible et fonctionnelle. Cependant, en implémentant ces derniers jours des modifications sur ma stack LAMP StackX utilisées pour les offres managées ScalarX, je me suis rendu compte que la version 3.1 de l’API était sortie. J’en ai donc profité pour faire un portage de SPP vers cette nouvelle API et c’est chose faite.

Les différences ne sont pas énormes mais nécessitent cependant quelques modifications, citons en vrac : l’url de l’API doit maintenant se trouver au début de la requête, l’authentification n’utilise plus le login/pass d’un compte, mais un token dédié à l’application à générer coté Pingdom et, enfin, lors de la récupération de l’ID à supprimer, ce dernier se trouve maintenant après le host au lieu d’avant… ce qui a eu pour conséquence lors de mes premiers essais d’effacer 5 ou 6 alertes involontairement… (oups).

Coté utilisation pas de changement :

Pour ajouter une alerte (exemple) :

./spp.sh -n "Brain 0verride" -h "brain.stackx.run" -u "/Brain0verridetest.php" -t SX -a "add"

 
Pour supprimer l’alerte (exemple) :

./spp.sh -h "brain.stackx.run" -t SX -a "remove"

 
Bref, je vous propose de découvrir tout ça directement dans la nouvelle version du script disponible : ici. N’hésitez pas à me communiquer vos retours ou questions en commentaire.

amitiés,

Christophe Casalegno
Vous pouvez me suivre sur : Twitter | Facebook | LinkedIn | Telegram | YouTube | Twitch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.