Christophe Casalegno

L’ingrédient essentiel de la réussite : le bon mindset pour entreprendre

mindset

Bonjour, aujourd’hui je vais te parler d’un autre sujet important dans le cadre de ton activité. Bien sur tu auras peut-être vu des dizaines de vidéos ou lu des dizaines d’articles au sujet du mindset des « grands » entrepreneurs qui réussissent, de Elon Musk à Bill Gates, mais ce n’est pas de cela dont je vais te parler.

Je vais te parler de mon expérience et de celles de dizaines d’entrepreneurs que j’ai côtoyé, que ce soit des indépendants, freelances, ou chefs d’entreprise, et de l’importance du mindset pour la réussite de ton activité.

Le mindset ou l’état d’esprit est un ingrédient essentiel de la réussite, il en conditionne une bonne partie. Pour autant, ce n’est pas une recette magique : il convient d’y adhérer vraiment. Malheureusement beaucoup d’entre vous qui liront ce message ne le mettront pas en pratique : et c’est justement cela qu’il faut changer.

Sachant que le sujet pourrait mériter un livre a lui tout seul, je vais essayer d’être le plus synthétique possible sur l’état d’esprit que tu dois mettre en place pour assurer la réussite de ton projet avec des conseils simples.

1) L’ambition. Lorsque je parle d’ambition il ne s’agit pas de vouloir devenir le maître du monde : si tu as fait le choix de travailler pour toi, encore une fois, tes objectifs (et donc tes ambitions) ne sont pas forcément financières. Pour autant il ne faut jamais mettre ce moteur en panne.

Pour cela tu dois considérer que chaque jour, est un premier jour pour toi et ton activité : son avenir se trouve devant, tout comme le tien. Afin de rester ambitieux, il est important que chaque étape que tu franchis soit l’occasion de te fixer de nouveaux objectifs : ces derniers pourront alors relativiser les précédents et te donner de nouveaux challenges.

Ces derniers peuvent concerner aussi bien des éléments commerciaux, techniques, financiers, réduction de temps de travail, optimisation : peu importe, l’important c’est de continuer a faire mieux chaque jour.

2) L’exécution. Les idées c’est bien, mais seules, elles n’ont que peu de valeur : la seule chose qui compte vraiment, c’est leur exécution. Mais concrètement l’exécution qu’est-ce que c’est ? Il s’agit simplement d’avoir la distance la plus courte possible entre une idée et une action.

Dans la pratique, il s’agira donc de proscrire tous les éléments qui ajoutent de la friction entre la naissance de ton idée, sa conception et son déploiement / mise en application. Il s’agit alors d’agir rapidement, même si cela peut conduire à faire davantage d’erreurs : expérimenter rapidement, te permettra de pérenniser ce qui fonctionne et d’éliminer ce qui ne fonctionne pas.

3) Évite le syndrome de l’imposteur. Personne ne sait tout sur tout, même dans son métier d’expertise : se documenter, quelle que soit la forme (vidéo, texte, etc.) pour réaliser un travail ne veut pas dire que tu n’es pas à la hauteur.

Je facture plus de 400 euros HT de l’heure, et cela ne m’empêche pas d’avoir recours régulièrement à de la documentation. L’important c’est qu’au final le travail soit fait avec la meilleure qualité possible du regard de la prestation négociée… of course.

4) Soit un « self lover ». Le travail, même celui que l’on aime peut parfois être épuisant et une mauvaise humeur peut rapidement entamer ta productivité ou ton état de santé. Assure-toi de te fixer des moments de ce qui peut nourrir ta bonne humeur : détente, expos, cinés, bouquins, concert, ballade, sports, etc.

5) Ne prends jamais a titre personnel les remarques d’un client. Je sais parfois c’est difficile, on peut se vexer, mais il faut apprendre à accepter les feedbacks / retours même si ces derniers peuvent parfois être déstabilisants.

Tu commettras parfois des erreurs, tu obtiendras peut être parfois de mauvais résultats, mais ces derniers ne doivent jamais devenir un frein à ta progression. Reste professionnel, revois les points qui ne conviennent pas avec ton client, et reste dirigé sur la solution : « ok j’ai bien noté, voici les solutions que je vous propose », et tout ira pour le mieux.

6) Savoir « tuer » un projet. Tu as testé une idée, et elle ne fonctionne pas ? Il est temps de la tuer et sans regret ! Pas de nostalgie, pas de monument a sa gloire : passe au suivant : souviens-toi de l’exécution !

N’hésite pas à t’abonner a ma mailing list pour recevoir des emails pour t’aider à réussir dans ton activité en envoyant un email sur : brain@christophe-casalegnno.com, sujet « homebiz », à m’envoyer tes questions ou en discuter sur mon groupe privé Facebook : https://www.facebook.com/groups/860925151027030/

Christophe Casalegno
​Vous pouvez me suivre sur : Twitter | Facebook | Linkedin | Telegram | Youtube

Leave a Comment