Christophe Casalegno

Confessions d’un vampire

Nous avons traversé les âges,
Sans jamais changer de visage,
Et seul l’éclat de nos yeux,
Trahit notre âge ténébreux,

Nous avons choisis de nous aimer,
Pas une vie mais une éternité,
Vous l’appelez l’immortalité,
Elle n’est pourtant que notre réalité,

Bien que nous soyons méprisants,
Les mortels nous trouvent attirants,
Certains nous disent ensorcelants,
Et toi, tu nous trouvais envoûtants,

Ce soir nous avons choisi,
De partager un instant de ta vie,
Afin de pouvoir assouvir,
Nos envies et ton désir,

Tu as tant de fois cherché,
A deviner nos pensées
Et à percer nos secrets,
Que nous t’avons choisi,

Ce soir, avant de t’endormir,
Tu sentiras une chaleur t’envahir,
Le feu incandescent du plaisir,
Qui brûlera tes derniers soupirs,

Et alors que tu te coucheras,
Dans la douceur de tes draps,
Sans même un bruit de pas,
Nous serons près de toi,

Tu entendras ce que tu veux entendre,
Ce moment sera fort et tendre,
Et dans cette douce nuit de septembre,
Dans notre piège, tu te laisseras prendre,

Ce soir, nous perdrons la raison,
Ensemble le temps d’un frisson,
Pour toi bonheur ou malédiction,
Pour nous le fruit de la passion,

Tu ne verras qu’un mirage flou,
Et nos crocs seront dans ton cou,
Tu rêveras peut être de nous,
Un instant nous formerons un tout,

Et comme d’autres femmes avant toi,
Amoureux, nous serons près de toi,
Doucement, ton âme s’envolera,
Et lentement, la vie te quittera,

Alors plongée dans un sommeil,
A la fois froid et sensuel,
Nous les  amoureux immortels,
Continuerons cette chasse éternelle…

Chris

Un commentaire

    Leave a Comment